EMDR et HYPNOSE, Quelle différence? / Melusine

Bonjour,
J’ai vécu de graves traumatismes dans l’enfance avec maltraitance psychologique et abus sexuels. J’ai effectué de nombreuses années de psychanalyse et si celles-ci m’ont permis de comprendre et de mettre en relation les évènements passés avec mon fonctionnement psychique présent, elles n’ont pu venir à bout de troubles persistants comme le manque de confiance en moi .
L’ ‘EDMR semble appropriée à mon cas mais pouvez-vous m’expliquer quelle différence existe-t-il avec l’hypnose qui elle aussi utilise le mouvement des yeux pour amener le patient à une phase de semi-conscience? Merci d’avance pour vos réponses.

Mettre en signet le permalien.


2 Réponses pour EMDR et HYPNOSE, Quelle différence? / Melusine

  1. Bernard dit :

    Bonjour,
    Différences EMDR et hypnose ?
    * David S-S écrivait dans sa newsletter N°5 :
    « Il y a certaines similarités d’apparence entre EMDR et hypnose comme le fait de faire un retour sur le passé et le fait de demander au patient de concentrer son attention.
    Mais il y a aussi de nombreuses différences. Les principales sont que pendant une séance d’EMDR le patient n’est pas dans un état de transe hypnotique, qu’il est en contrôle de toutes ses pensées et réactions, et qu’il se souviendra de tout ce qui s’est passé pendant la séance. »
    * Quant à  Jacques Roques (EMDR-France) qui a bcp pratiqué l’hypnose avant l’EMDR,
    il ajoute que les résultats sont plus sà»rs avec l’EMDR car :
    – d’abord l’hypnose dépend davantage des "dons" du thérapeute (donc résultats plus variables),
    – ensuite l’hypnose ne marche pas avec certains patients (difficultés au lâcher-prise + danger de la suggestibilité : tout le monde n’est pas hypnotisable…).
    Dans l’hypnose, précise-t-il, il y a perte de conscience et donc totale dépendance du patient (suggestibilité), avec ensuite une amnésie de ce qui s’est passé en séance,…
    …ce qui n’est pas le cas en EMDR o๠le patient est conscient tout le temps, ce qui permet une réelle intégration de ce qui remonte pendant la séance.
    Parfois l’hypnose est utilisée avant les premières séances EMDR (par exemple sur les enfants ou adolescents)… mais pour les patients par trop dissociés, il est également possible de pratiquer l’EMDR sans mouvements oculaires (stimulations tactiles alternées).
    * David écrivait aussi dans sa Newsletter N°9 :
    « Q : En quoi l’état dans lequel se trouve le patient lors de la stimulation bilatérale est-il différent d’un état hypnotique ? L’EMDR serait-elle un genre d’hypnose ?
    R : La stimulation bilatérale a pour effet de mobiliser l’attention du patient pendant qu’il s’expose aux différents aspects du souvenir traumatique en mémoire. Des études par électroencéphalographie ont montré que l’EMDR et l’hypnose induisent des états de conscience très différents.
    La thérapie EMDR se distingue aussi de l’hypnose par le fait que le patient ne reçoit pas d’instructions particulières pour guider son attention vers un aspect ou un autre des souvenirs mais est seulement encouragé à  suivre les associations qui ont lieu spontanément dans son réseau de mémoire. »

    • mil dit :

      je me dois de corriger ce commentaire car il y parle d’hypnose comme s’il s’agissait d’un acte extreme dont le patient n’a aucun souvenir ni controle, ce qui est tout à fait faux! … l’hypnose ericksonienne ne met PAS le patient ds une ‘transe’ hypnotique… le patient est amené en hypnose en douceur et est tout à fait conscient de la séance… je parle d’experience personnelle… je trouve que l’hypnose ericksonienne est une méthode douce qui est tres efficace… quant à l’EMDR, je ne connais pas, mais ne me tente pas étant donné l’efficacité de l’hypnose ericksonienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *